Skip to Content

Chères remesas !

5
Moyenne : 5 (4 votes)

Le gouvernement vénézuélien, dirigé par Nicolas Maduro, a décidé en février dernier de suspendre l'envoi des "remesas" des familles colombiennes immigrées au Venezuela à leurs parents restés en Colombie. Les remesas correspondent à une partie du salaire gagné par les migrants, ils envoient cette somme périodiquement à leur famille restée au pays.

La mesure a été prise afin de combattre la contrebande qui règne à la frontière entre la Colombie et le Venezuela. Mais cette décision a de lourdes conséquences économiques sur les familles colombiennes. Depuis le début de l'année ils n'ont pas perçu environ 16 millions de dollar américain. Or cet argent couvre en majorité les dépenses des foyers colombiens du Norte De Santander, région colombienne limitrophe du Venezuela. Si on compare les périodes de janvier à juin de cette année et de l'année dernière, on remarque que seulement 16% du total des remesas de 2013 ont été versées cette année.

La décision du gouvernement vénézuélien pénalise donc économiquement toute une région et reflète l'importance des remesas pour les populations. En outre la Colombie est un des pays latino-américains qui reçoit le plus de remesas.
Il faut toutefois reconnaître que même si les familles colombiennes se sont installées légalement au Venezuela, une bonne partie des remesas est gagnée illégalement. De plus cet argent envoyé en Colombie représente un manque à gagner pour le Venezuela car il n'est pas réinjecté dans son économie.

lien de l'article : http://www.finanzasdigital.com/2014/10/suspension-de-las-remesas-desde-v...
Source : Finanzas Digital
date de publication : 20/10/2014

Carte de la Colombie et du Venezuela pour situer le Norte De Santander : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6e/Colombia_Venezuela_ma...