Skip to Content

Panama : le barrage hydroélectrique de Barro Blanco préoccupe le gouvernement

3
Moyenne : 3 (1 vote)

Le gouvernement Panaméen se démène depuis plusieurs mois déjà afin de permettre au projet de barrage hydroélectrique de Barro Blanco d'aboutir.

Effectivement, cela fait maintenant 6 mois que le président de la république du Panama, Juan Carlos Varela Rodríguez, a mis en place la Commission de Haut niveau, avec à sa tête Isabelle de Saint Malo d'Alvarado.

Ainsi, l'actuelle vice-présidente persévère depuis janvier dernier, multipliant rencontres, tournées,et autres démarches techniques, afin de régler les différents qu'engendre le projet entre l'Autorité Autochtone, l'entreprise hondurienne Genisa ainsi que 2 banques européennes. En effet, le barrage, ayant pour objectif de produire de l'énergie propre serait situé à Chiriqui, province située sur la rivière Tabasara, considérée comme sacrée par les indigènes. Par conséquent, une école, un temple ainsi que 6 maisons appartenant à la communauté Ngöbe Buglé se verraient inondés par le projet.
Par ailleurs, le semestre dernier, la commission a réalisé plus de 18 rencontres avec des membres de la communauté Ngöbe Buglé, qui déploraient le fait que leur voix n'ai pas été entendue.

Sur décision de l'exécutif, la Police Nationale a été récemment mobilisée afin de veiller au maintient de l'ordre et à la sécurité de chacun. Pour cela, il a été précisé que seules des méthodes pacifistes seraient employées puisqu'il s'agit d'apporter une aide tant médicale qu'humanitaire.

Enfin, suite à la demande de la Communauté Autochtone, la Commission a déclaré que dorénavant, les réunions relatives au projet de Barro Blanco se tiendraient dans la ville de Tolé.

Sources : - http://noticias24panama.com/actualidad/noticia/26306/esfuerzos-de-gobier...

- http://www.dw.com/es/panamá-tensión-por-la-hidroeléctrica-de-barro-blanco/a-18564241

Publié le 27/07/2015