Skip to Content

Le président panaméen met en garde les fonctionnaires corrompus

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Juan Carlos Varela a en effet lancé un appel ce mercredi aux 200.000 fonctionnaires du pays pour rappeler l'importance de la transparence de l'administration, et la responsabilité que chacun a dans cette situation.
Ce discours fait suite à trois arrestations qui ont eu lieu cette semaine, dont un fonctionnaire transportant de la drogue, un autre voyageant avec 854.000$ et 3 policiers transportant eux aussi de la drogue.
La corruption est le talon d'Achille du Panama malgré sa bonne santé économique et Varela avait promis de combattre ce fléau en accédant au pouvoir. Durant sa première prise de parole après son élection il avait affirmé qu' "à partir d'aujourd'hui, personne n'est au dessus de la loi", et il semble le confirme aujourd'hui.

C'est une nécessité pour lui de se montrer ferme en ce moment sur ce sujet, car son prédécesseur à la tête du pays Ricardo Martinelli est en ce moment même en procès pour des affaires de corruptions qui avaient eu lieu pendant son mandat (2009-2014).

Source (17/12/2015) : La Estrella de Panama