Skip to Content

Le Pérou, conforme aux exigences d'exemption de visa Schengen

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Le 29 octobre, la Commission Européenne a adopté deux rapports concluant le droit d'être dispenser de visa Schengen pour le Pérou et la Colombie. Cette libéralisation des visas sera effective pour les séjours courts allant jusqu'à trois mois dans l'espace Schengen. La Commission doit désormais demander l'autorisation du Conseil pour que le projet se mette en place, au plus tôt au premier trimestre de l'année 2015.

Une « analyse des risques » a été réalisée pour valider ce projet.
En effet, la méfiance de l'Union Européenne envers ces deux pays est réelle. Ainsi, les négociations pour l'exemption du visa n'ont débuté qu'après avoir évalué des critères pertinents de sécurité tels que l'immigration illégale ou encore les groupes de crimes organisés. Ces recherches ont fait apparaître une confiance accrue envers les demandeurs de visa des deux pays. Les études montrent que la migration irrégulière est relativement faible, que la certification des documents de voyages est suffisante et que les criminels ne sont pas aujourd'hui considérés comme un danger pour l'Union Européenne (à l'exception du trafic de drogue).

Une analyse sur les impacts politiques et les avantages économiques a également été réalisée.
Selon un communiqué diffusé sur le site officiel de l'Union Européenne, la négociation d'accords entre la Commission Européenne et les pays d'Amérique Latine est fondamentale. En effet, cette libéralisation des visas va permettre un élargissement des possibilités économiques entre l'Union Européenne et le Pérou et la Colombie, y compris grâce à de plus nombreux flux commerciaux et touristiques. Enfin, cette réforme va renforcer la relation politique entre l'Union Européenne et les deux pays.

29/10/2014

Sources :

http://peru.com/actualidad/internacionales/peruanos-prescindirian-visa-s...

http://peru21.pe/actualidad/visa-schengen-comision-europea-concluyo-que-...