Skip to Content

Guatemala: L'histoire à 9 dollars

3
Moyenne : 3 (1 vote)

Pas plus de 5 m2, pas de fenêtre ni de climatisation, un petit lit au centre: voici en quelques mots la description de la chambre qu'occupait le mythe El Che Guevara, une parfaite opposition avec l'image que véhicule ce personnage. Cette représente l'histoire, un histoire qui est vendu à 9 dollars aujourd'hui, le prix demandé par la pension Meza pour son plus grand trésor.
Guevara n'avait que 25 ans lorsqu'il est arrivé au Guatemala en 1953. C'était également la période ou la reforme agraire du gouvernement du colonel Jacobo Arbenz, il était arrivé de El Salvador attiré par les vents du changement et s'est installé dans ce lieu modeste. et, c'est ici qu'a commencée une étape clé de la consolidation de sa conscience politique.
Il n'était à cette époque qu'un médecin maigre, à la recherche d'une raison pour tenir le coup et il a obtenu la moitié au Guatemala. Il a rencontré l'amour et a tenu sa première arme puis, il est devenu très vite populaire grâce au surnom "El Che" que lui avait donné un ami cubain. mais, son rêve de révolutionnaire fut rompu en été 1954 lors d'un coup d'état commodité par la CIA, le pays est revenu au point de départ, la dictature a balayé les défenseurs comme Arbenz et les autres communistes. Guevara s'est réfugié à l'ambassade d'Argentine puis s'est exilé au Mexique. On s'attendait à un futur plein de sang et de fureur mais ce ne fut pas le cas.
Plus tard, il écrit non sans amertume, que dans le Guatemala du colonel Arbenz, il réalisait que pour être révolutionnaire, la première chose à avoir est la révolution.
Comme beaucoup de choses liées à El Che, la pension semble avoir été bloquée. Le bâtiment se situe dans l'ancienne ville chaotique. mais quelques visiteurs curieux s'arrêtaient à l'hôtel avec l'intention de voir la pièce occupé par le mythe. Pour cela, elle est gardée très propre. les murs sont recouverts de portrait d'une part et d'autre du crie de guerre: "jusqu'à la victoire, toujours!"
aujourd'hui, la chambre 21 est vide, la seule lumière naturelle qui y entre par la porte vient d'une cour occupée par une corde à linge plein de vêtements colorés.
Certains locataires montre leur indifférence quant à l'importance que pourrait avoir ce lieu, mais certains visiteurs oubliant le coté sombre de la guérilla reste dormir dans la chambre. Avec l'absence de service et de douche, son prix est très économique. Avec 9 dollars, il est possible de voyager dans le temps, et passer la nuit dans le lit de El Che, c'est la chambre la plus moins cher de la pension!

Lien: http://internacional.elpais.com/internacional/2015/12/10/america/1449706...
Titre: Nueve dólares por dormir en la cama de El Che
Journal: El pais
Date: 10/12/2015