Skip to Content

L'ex-président costaricien Rodriguez, à nouveau acquitté

5
Moyenne : 5 (1 vote)

Rebondissement dans l'affaire ICE-Alcatel.
L'affaire remonte aux années 1990, alors que le Costa Rica souhaite adopter une nouvelle technologie pour les télécommunications sans fil. Le secteur des télécommunications est alors monopolisé par l'entreprise d'état ICE qui rencontre des difficultés à réaliser le projet seul, et souhaite alors signer un contrat avec une autre entreprise. Selon les accusations, la société française Alcatel aurait versé des pots-de-vin à des entrepreneurs et des personnages de la vie politique costaricienne, dont Miguel Angel Rodriguez, pour remporter le contrat.

Miguel Angel Rodriguez a été président de 1998 à 2002, puis a ensuite occupé le poste de secrétaire général de l'Organisation des Etats Unies au moment où l'affaire a éclaté en 2004, l’obligeant à démissionner et à rentrer au Costa Rica, où il fût rapidement arrêté.
Le 27 Avril 2011 il avait été condamné à 5 ans d'emprisonnement, et à l'interdiction d'occuper une fonction publique pendant 12 ans, pour avoir supposément reçu plus de 819000$ en pots de vins.

Ce samedi 6 décembre, la Cour d'appel de San Jose, a maintenu l'annulation de la peine de 5 ans de l'ex-président costaricien Rodriguez pour la seconde fois, et a déclaré l'absolu non nécessité d'un nouveau procès.
En effet, en décembre 2012, une autre cour d'appel avait rejeté la première sentence et en novembre 2014, la Troisième Chambre Civile avait demandé à la Cour d'appel d'examiner le cas à nouveau, et de rendre une nouvelle décision. C'est ainsi que pour la seconde fois, la Cour d'Appel vient d'acquitter Rodriguez de toute pénalité et responsabilité, suite à ce que des preuves, provenant d'un témoignage lors de son procès, aient été déclarées illégales.

Les accusations contre Rodriguez reposaient majoritairement sur le témoignage de Jose Antonio Lobo Solera, autre accusé, qui déclarait avoir effectué les transferts de pot de vins à Rodriguez. Le témoignage ayant été fait en échange d'une impunité, la Cour d'Appel vient de déclarer illégales les conditions dans lesquelles ce témoignage avait été obtenu, et donc irrecevables toutes preuves en ayant découlé.

De son côté, Alcatel vient de verser en août dernier 10 millions de dollars de dédommagement à ICE.

Article source:
http://www.elpais.cr/2015/12/05/tribunal-mantiene-anulacion-de-condena-a...
06/12/15

Info sur l'affaire ICE-Alcatel en général:
https://es.wikipedia.org/wiki/Miguel_%C3%81ngel_Rodr%C3%ADguez_Echeverr%...
https://es.wikipedia.org/wiki/Juicio_ICE-Alcatel