Skip to Content

Costa Rica: La pollution urbaine accroît les risques d'innondation

4
Moyenne : 4 (2 votes)

De fortes averses ce sont abattues le mardi 28 octobre sur le Costa Rica, et sont à l'origine de l'effondrement de plusieurs voies dans la capitale San José, et dans d'autres régions du pays.
La violence des pluies a également causé la mort de deux personnes et inondé des habitations et des commerces, ce qui a fait réagir le président costaricain, Luis Guillermo Solís, qui a assuré qu'il était urgent se préoccuper du thème des catastrophes naturelles et en particulier des averses et des inondations.

En septembre dernier, lors de la dernière inondation qui a touché le pays, il a été mis en évidence que les ordures présentes dans les rues, combinées aux fortes pluies étaient une des causes des inondations répétées au Costa Rica. Les déchets, en bloquant les caniveaux et les drains des égouts empêchent un écoulement fluide des eaux. Cependant, les habitudes des Costaricains ne semblent pas prêtes à changer.

Aujourd'hui encore, on peut observer dans les différentes rues de la capitale et dans certains fleuves du pays, que le problème de la pollution par les déchets solides est un mal qui frappe le Costa Rica aussi bien environnementalement que culturellement.

Cristian Vargas, gérant de l'institut de Conservation des Voies et des Ponts du Conseil National de voirie (Conavi) a déclaré que le fait que les costaricains continuaient à jeter leurs déchets dans les rues et dans les fleuves, allant même jusqu'à se débarrasser de vieux réfrigérateurs ou de canapés usagés sur la voie publique, était une des sources du fléau qui touche le pays.

Le gouvernement s'est aussi manifesté en affirmant qu'il était nécessaire que les costaricains prennent conscience des risques environnementaux et des dépenses pour les collectivités locales que le fait de jeter leurs ordures sur la voie publique engendre, cela en plus d'aller contre les principes et les valeurs que défend le pays. Pour essayer de régler le problème des inondations pendant la saison des pluies, les autorités prévoient de mettre en place des initiatives comme l'amélioration des systèmes d'égouts par exemple.

Selon L'institut Météorologique National (IMN) de nouvelles averses et donc des inondations potentielles sont à prévoir.

Source : La Prensa Libre
Publié le 28 octobre 2015
Lien : http://www.prensalibre.cr/Noticias/detalle/45212/431mopt:-sigue-la-basur...

Autres sources: http://www.laprensalibre.cr/Noticias/detalle/41740/400/no-quiere-ver-cal...
publié le 28 septembre 2015

http://www.prensalibre.cr/Noticias/detalle/45162/431solis-asegura-que-es...
publié le 28 octobre 2015