Skip to Content

Le salaire minimum au coeur du débat économique en Colombie.

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Cette semaine en Colombie est débattu le chiffre du salaire minimum 2016. Ce salaire concerne une très grande part de la population et est donc au coeur des attentions économiques.

Aujourd'hui se terminait le troisième jour de négociation sur le salaire minimum colombien de 2016. Les syndicats d'entreprises à la fin de cette journée propose une augmentation de 6,8% qui correspond à une augmentation de US$43,6, à savoir que le salaire minimum de 2015 était de 1 986 977 Peso colombien soit US$583.

Le Ministre du Travail, Luis Eduardo Garzón, à affirmé être optimiste quant à un accord sur le salaire minimum mais prend bien sûr en compte la lutte contre la spéculation, les effets d'El Niño et la dévaluation du peso colombien. Lundi prochain il consultera séparément les syndicats du travail, les porte-paroles des retraités et le Conseil des Affaires afin de déterminer une fourchette où placer le salaire minimum.

Tandis que les syndicats d'entreprises propose une augmentation de 6,8%, les syndicats du travail eux proposent une augmentation de 10%. Selon le président de la Confédération Générale du travail (CGT), l'augmentation prévue de 6,8% est insuffisante vis-a-vis du taux d'inflation qui est supérieur à 6% et du PIB qui connait une baisse de 0,5%. Pour lui c'est comme "dire aux travailleurs qu'ils doivent de l'argent aux entrepreneurs."
Miguel Morantes, président de la Confédération des Travailleurs de Colombie, quant à lui est plus optimiste concernant les négociations et pense qu'un accord peut être trouvé.
Enfin, le président de la Asobancaria considère que le salaire minimum proposé correspond aux estimations concernant le PIB et qu'il convient parfaitement au coût de la vie colombienne.

Comme partout ailleurs les salaires sont un sujet épineux qui met rarement tous les partis d'accord et qui termine souvent sur la décision des entreprises.

El Espectador, le 11 Décembre 2015
http://www.elespectador.com/noticias/economia/gobierno-se-reunira-separa...