Skip to Content

Les Jeux Olympiques de 2016 auront-ils les mêmes effets sociaux que le Mondial de football de 2014 ?

5
Moyenne : 5 (1 vote)

Selon un rapport d’une ONG brésilienne les Jeux Olympiques vont avoir les mêmes conséquences que la Coupe du Monde de 2014 sur la population brésilienne. A savoir la disparition des pauvres et surtout des jeunes, de la rue.
Ce rapport est intitulé “Megaeventos, represión y privación de la libertad en Río de Janeiro.”
D’après ce rapport, il y a eu une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents dans les centres de détention pour les mineurs et le système pénitentiaire, durant la Coupe du Monde.
Durant le mondial de 2014, il y a eu une augmentation de 40% du nombre d’adolescents détenus. On est passé de 1005 détenus à 1487 en juillet 2014. Le lien entre le mondial et le nombre de détenus est donc assez évident.

Selon Mr Soares, un des participants au rapport, il y a un d’un côté un grand flux de capitaux destiné aux hôtels et à l’exécution des travaux et de l’autre, un impact négatif sur les populations locales qui sont privées de liberté. Il constate, une augmentation de la population emprisonnée, un nombre plus important d’adolescents dans les unités socio-éducatives et une augmentation des politiques de répression.

Lors des grands événements, dans l’Etat de Rio de Janeiro on « nettoie » les villes en privant de liberté les habitants. Ceci s’est déjà produit lors de la Coupe du Monde de 2014 et à causé de nombreuses manifestations. D’ailleurs, les principaux militants politiques des manifestations, qui ont éclaté au Brésil à partir de juin 2013, ont été emprisonnés.

Malgré tout cela, si rien n’est fait pour les Jeux Olympiques de 2016, l’histoire va se répéter.

Source principale :
http://www.abc.es/internacional/20141213/abci-pobres-janeiro-olimpiadas-...
Date de publication : 13 décembre 2014