Skip to Content

L'économie brésilienne toujours en baisse au troisième trimestre

4
Moyenne : 4 (1 vote)

L'économie brésilienne a diminué de 1,7% au troisième trimestre de 2015 par rapport aux trois mois précédents et de 4,5% sur la même période de 2014.

Ces chiffres sont supérieurs à ceux estimés dans les prévisions à cause d'un approfondissement de la crise qui a gonflée les prix et l'augmentation du chômage à des niveaux jamais vus depuis des années.

Selon l'Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE), entre Janvier et Septembre, le produit intérieur brut (PIB) a accumulé une baisse de 3,2%,. La plus grande économie d'Amérique latine a enregistré cette année le plus mauvais résultat depuis la contraction de 4,35% en 1990.
Neil Shearing a déclaré que ces résultats pourrait faire valoir que le Brésil traverse actuellement la pire récession depuis de 1930 à 1932.

Selon l'IBGE, le ralentissement du PIB au troisième trimestre a été alimentée en partie par la baisse de 1,5% de la consommation des ménages, qui pendant des années a été l'un des moteurs de l'économie.
Les dépenses des ménages a été sévèrement battu par la hausse de l'inflation, les restrictions de crédit; la perte de confiance et l'augmentation des taux d'intérêt.

Les perspectives ne sont pas encourageantes: l'inflation continue d'augmenter et met petit à petit la pression sur la consommation des ménages. Les ménages ont réduit leur consommation de 4,5% au cours du troisième trimestre par rapport à la même période de l'année dernière. Les  investissement et les exportations ont également diminué.

Au deuxième trimestre, l'investissement dans la production a chuté de 4%,tandis que les dépenses du gouvernement ont augmenté de 0,3%.

Les résultats montrent également comment la baisse des prix des produits de base dans le monde entier continue d'affecter le Brésil.Le secteur agricole a généré 2,4% de moins que les trois mois précédent et l'industrie a diminué de 1,3%.
Le fort ralentissement de l'activité manufacturière de 3,1% confirme un sombre avenir pour l'industrie brésilienne.

La présidente Dilma Rousseff, à réunis les dirigeants du Congrès pour faire passer un projet de loi qui permettrait au Brésil de ne pas atteindre son objectif budgétaire, puisque la baisse de la consommation a aussi réduit les fonds que le gouvernement reçoit en impôts

Publié le 1/12/2015
El Espectador - « 
Economía de Brasil cae 1,7% en tercer trimestre del año »
http://www.elespectador.com/noticias/economia/economia-de-brasil-cae-17-...

Publié le 1/12/2015
La Prensa Economia - « Economía de Brasil cae más de lo esperado y ahonda » http://www.prensa.com/economia/Economia-Brasil-esperado-ahonda-crisis_0_...