Skip to Content

Brésil: Nouveau plan pour surmonter la crise

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Le Brésil a annoncé le 14 Septembre 2015, un nouveau plan pour tenter de surmonter la crise économique. En effet la septième économie mondiale est plongée dans une récession et essaie d'en sortir.
Dans le plan annoncé, Il est question de retarder les ajustements salariaux et les marchés du secteur public, de supprimer 10 des 39 ministères, de réduire mille emplois de l’État et diminuer les dépenses concernant la construction d'infrastructures.
Il comprend également des modifications dans le domaine des programmes de logements sociaux et en matière de santé.

L'objectif est de passer du déficit du PIB actuel de 0,5% prévu pour 2016 à un excédent de 0,7%, soit obtenir 64 900 millions de plus que prévu initialement grâce à une diminution des dépenses et une augmentation des recettes.
Le gouvernement prévoit une décroissance du PIB de 1,8% en 2015 alors que le marché est moins optimiste. En effet, selon lui, le PIB devrait baisser de 2,55% et la récession devrait durer tout au long de 2016.

Acculé par la récession, la hausse du chômage et de l'inflation, ainsi que les soupçons de corruption à propos de son parti et son gouvernement, Rousseff réduit progressivement l'objectif de déficit budgétaire.

En moins de cinq ans, le pays n'est plus vu comme une puissance par le monde développé, son économie a progressé de 7,5% et se préparait à accueillir la Coupe du Monde 2014 et Jeux olympiques de 2016 a Rio de Janeiro. Mais le modèle basé sur la consommation interne accélérée s'est épuisé simultanément avec la chute des prix des terrains des matières premières et le ralentissement de la Chine.

La présidente, Dilma Roussef, a une épée de Damoclès au dessus de sa tête: En effet la menace de destitution complotée au Congrès avec des partenaires qui le délaisse de plus en plus n'a jamais été aussi présente. Cependant il est complexe d'atteindre une telle situation: il faut d'abord trouver une faute, qui n'a pas eu lieu, et la destitution doit être approuvée par une majorité, soit les deux tiers de la chambre des députés sur 513 membres.

Publié par El Comercio, le 14 septembre 2015
http://www.elcomercio.com/actualidad/brasil-anuncia-plan-austeridad-cris...