Skip to Content

3 femmes se marient légalement au Brésil

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Un trio de femmes vient d'officialiser son union devant un notaire à Rio de Janeiro. Une femme d'affaire, une dentiste de 32 ans, et une gérante administrative de 34 ans viennent d'officialiser leur relation. Le ménage à trois certifié devant notaire n’est pas une première au Brésil. C'est le deuxième mariage de ce genre depuis 2012 alors que les législateurs conservateurs luttent pour imposer un modèle de famille unique homme-femme.,En effet, un architecte, une caissière et une auxiliaire administrative avaient deja conclu une union civile dite « polyaffective » à Sao Paulo.

L’acte notarial signé par les trois femmes qui vivent ensemble depuis 3 ans, leur donne une légitimité en tant que famille, établit la séparation des biens et donne le pouvoir à chacune d’entre elles de prendre une décision médicale pour ses partenaires. Le trio a aussi affirmé sa volonté d’avoir un enfant par insémination artificielle. 

Les tribunaux brésiliens n’ont pas encore créé de juridiction spécifique pour défendre ou annuler ce type d’unions. Pour la notaire qui a marié les 3 fiancées, « ce qui n’est pas interdit est permis », la reconnaissance du mariage de ces trois femmes est basée selon elle sur une des règles fondamentales de la Cour suprême .
De nombreux avocats affirment que le syndicat viole la Constitution. Par exemple, l'avocate, Regina Beatriz Tavares, spécialisée en droit de la famille, nie la possibilité que ces femmes puissent devenir toutes les trois mères, et rajoute que la société brésilienne n'accepte pas les mariages de 3 personnes.

Alors que le Sénat se bat pour conserver des valeurs familiales conservatrices, la société brésilienne a déjà largement évolué. En effet, le modèle traditionnel de la famille composée d'un homme et une femme n'est plus majoritaire avec l'apparition de nouveaux types de familles (mères célibataires, des pères célibataires prendre soin de leurs enfants, les mariages sans enfant, les unions homosexuelles ...) qui représentent 56,1% des ménages.Si en 1980 75% des ménages se composait de couples mariés avec enfants, en 2013 le nombre a chuté à 43,9%. Un choix de mariage traditionnel, suivi par les couples sans enfants (19,4%) et les ménages avec les femmes seules avec enfants (16,5%).
Le débat sur le polyamour est présent dans plusieurs capitales du Brésil, où des groupes, des partis et des activités à travers les réseaux sociaux sont formés. Par exemple à Rio de Janeiro, une rencontre baptisée “Poliencontro” (poly rencontres) discute de nouvelles façons de comprendre les relations amoureuses entre plus de deux personnes

Publié le 26 Octobre 2015
El pais - http://internacional.elpais.com/internacional/2015/10/23/actualidad/1445...
"Las tres novias que desafían el modelo de ‘familia tradicional brasileña"